Produits reconditionnés : quelles garanties pour l’acheteur ?

Accueil / Conseils / Produits reconditionnés : quelles garanties pour l’acheteur ?

Bien que certaines personnes les considèrent comme suspects, il ne fait aucun doute que les produits reconditionnés sont bénéfiques à bien des égards. Ils peuvent être achetés facilement, les réparations sont aisées et l’expédition est bon marché. Mais qu’en est-il des garanties pour les consommateurs ? Le gouvernement met en place un cadre.

Acheter un produit reconditionné : qu’est-ce que c’est ?

Les produits reconditionnés sont ceux qui ont été réparés ou renouvelés afin de garantir qu’ils répondent aux normes de qualité, de sécurité et de performance requises. Ils sont généralement vendus à un prix inférieur à celui des produits neufs. Ils peuvent permettre des économies considérables pour ceux qui doivent acheter des biens en respectant un budget.

Le processus de reconditionnement implique de vérifier toutes les pièces et tous les composants. Il implique également de les tester et de réparer les défauts éventuels. L’article est ensuite testé de nouveau avant d’être approuvé pour la vente en tant que produit reconditionné. Les procédures exactes utilisées dépendent du type d’article vendu et de l’entreprise qui le vend.

Si vous achetez un article auprès d’un reconditionneur agréé, vous recevrez un article qui a été contrôlé par un technicien expert et réparé si nécessaire, garantissant ainsi que tous les défauts ont été identifiés et corrigés avant d’être vendu comme neuf. En revanche, si vous achetez à un vendeur non agréé ou à quelqu’un qui prétend être un expert mais ne sait pas vraiment ce qu’il fait, il n’y a aucune garantie que votre article fonctionnera correctement après l’achat – même s’il le prétend !

Un produit reconditionné est-il soumis à une garantie ?

Les produits reconditionnés, à l’inverse des produits d’occasion, sont souvent vendus avec une garantie. La durée et l’étendue de cette garantie varient selon les différentes catégories de produits.

Les téléphones portables et les tablettes reconditionnés, par exemple, sont généralement couverts par une garantie fabricant d’un an. Celle-ci couvre les défauts de fabrication tels que les écrans défectueux ou les boutons endommagés.

Si vous achetez un ordinateur portable, un ordinateur de bureau ou une tablette reconditionnée, ils seront couverts par une garantie du fabricant de 3 mois contre les défauts résultant d’une mauvaise exécution pendant le processus de fabrication. Il bénéficiera également d’une garantie de 12 mois contre les défauts résultant d’une utilisation normale.

Il est important de noter que ces garanties ne couvrent pas les dommages causés par l’utilisateur, par exemple si vous faites tomber votre téléphone portable dans l’eau ou si vous renversez du café sur le clavier de votre ordinateur portable !

La réponse dépend alors du type de produits et surtout du détaillant en question. Chaque réparateur fixe ses propres prix et donc ses délais de garantie.

Fabricant ou réparateur : vers qui se tourner si le produit est défectueux ?

La première garantie provient du fabricant lui-même, qui a approuvé et certifié le processus de reconditionnement. Cela signifie que, même en cas de problème avec votre produit (ce qui est peu probable), vous pouvez le contacter directement et il s’en occupera.

Cependant, les garanties commerciales sont le plus souvent gérées par les réparateurs eux-mêmes. C’est exact, la réparation et le reconditionnement étant effectués par ces derniers, chaque fabricant ne peut pas prendre en charge tous les problèmes liés au réparateur. C’est ainsi ici que la notion de garantie commerciale prend effet : le réparateur peut, ou non, proposer une garantie à l’acheteur en cas de casse ou de problème.

Outre les garanties des produits reconditionnés, à quoi faut-il faire attention lors d’un achat

L’apparence

L’apparence d’un smartphone reconditionné est un critère important lors de l’achat d’un produit remis à neuf. Il est préférable d’opter pour un mobile en bon état. Qu’est-ce que cela signifie ? 

  1. Un écran de qualité : l’écran de votre smartphone est la partie la plus fragile et donc il est souvent endommagé au cours de sa vie. Il faut alors l’examiner attentivement lors de l’achat d’un téléphone reconditionné. Pour cela, observez la couleur de l’écran (pas de points blancs), vérifiez l’absence de fissures en surface et assurez-vous que rien ne déforme l’écran.
  2. L’absence de rayures : prenez le temps d’observer l’arrière et l’avant de votre smartphone. Vérifiez qu’il n’y a pas de rayures sur la coque arrière et sur l’écran (elles peuvent souvent être cachées par des traces de doigts).
  3. Un corps propre : tenez le téléphone dans vos mains pendant quelques minutes. Si vous remarquez une odeur désagréable ou de trop nombreuses traces de saleté, il vaut peut-être mieux regarder ailleurs.

La batterie

La batterie est un élément central d’un smartphone reconditionné. Elle fournit l’alimentation principale d’un téléphone, elle doit donc être en bon état. De nombreux smartphones reconditionnés sont même vendus avec une batterie neuve. Mais il est tout de même important de vérifier que sa capacité n’est pas inférieure à 80%. Pour ce faire, regardez l’icône de la batterie dans le menu des paramètres de votre smartphone.

Pour un geste plus technique, il est aussi possible de mesurer sa capacité et sa tension. Deux types de batteries sont utilisés dans les smartphones reconditionnés : les batteries Li-Ion ou Li-Polymer. Elles nécessitent des tests différents. Pour les batteries Li-Ion, un test de capacité sera suffisant pour voir si elle fonctionne bien. Pour les batteries Li-Polymer, vous devez déterminer à la fois la capacité et la tension. Ainsi, si vous prévoyez d’utiliser votre smartphone pendant de longues périodes, il est préférable de choisir une batterie puissante.

Nombreux sont les paramètres qui doivent être pris en compte lors de l’achat de produits reconditionnés : certes l’apparence et la performance du téléphone sont importantes mais, sans garanties, l’achat devient peu convaincant. C’est ainsi pour cela, qu’avant l’acquisition du bien, le consommateur se doit de regarder les détails de garantie du produit. Même si le vendeur n’est pas obligé de proposer une garantie commerciale, deux autres garanties sont obligatoires : la garantie de conformité ainsi que celle du vice-caché.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.