Le marché du reconditionnement : un secteur en plein essor ?

Accueil / Produits reconditionnés / Le marché du reconditionnement : un secteur en plein essor ?

Depuis 2008, le marché du « remis à neuf » est en plein développement mais celui-ci tient son origine du XXème siècle. Il fut en effet introduit pour la première fois en 1978. Il se caractérise encore aujourd’hui par un processus consistant à transformer des pièces utilisées en produits apparaissant comme neufs. Et ce secteur existe dans de nombreuses industries. Notamment l’alimentation, l’électronique, les appareils ménagers, les matériaux de construction, les meubles et les véhicules.

Le marché de l’électronique grand public usagé et reconditionné est une tendance croissante

Lorsque vous achetez les produits les plus récents et les plus performants, le marché de l’occasion n’est peut-être pas votre première pensée. Mais il y a une grande différence entre l’achat d’un canapé d’occasion dans une friperie et l’achat d’un téléphone remis à neuf par un détaillant en ligne. Les articles remis à neuf sont des biens d’occasion auxquels un nouveau souffle a été donné en les nettoyant, réparant et en les améliorant. Ils sont le plus souvent disponibles à des prix nettement inférieurs à ceux des articles neufs, ce qui en fait des options intéressantes pour les acheteurs à petit budget qui cherchent à faire des affaires incroyables.

Le concept de reconditionnement existe donc depuis un certain temps, mais il connaît aujourd’hui une hausse de popularité et ce, notamment en raison d’une économie fragile. Des personnes qui n’avaient jamais acheté de produits remis à neuf auparavant le font maintenant, et celles-ci constatent qu’elles peuvent économiser beaucoup d’argent tout en achetant des produits dont elles ont besoin.

Mais cette croissance est aussi notamment due à une pénurie de composants, présente depuis la crise sanitaire, poussant ainsi les consommateurs à acheter des produits reconditionnés et donc, déjà présents sur le marché. Comme en témoigne cet article du Figaro.

Le développement est alors rapide depuis maintenant quelques années et les chiffres en sont révélateurs : En France, le marché de l’occasion pèse 1,2 milliard d’€ dont 1 milliard d’€ pour le reconditionné qui a augmenté de 15 % en 2021, soit 1 an.

L’offre « comme neuf » permet de consommer proprement et durablement

Le monde connaît donc actuellement une augmentation du reconditionnement des produits et ce, notamment grâce à la prise de conscience des populations sur l’impact environnemental de leurs achats : ils veulent alors réduire leur empreinte carbone. Par conséquent, de nombreuses entreprises prolongent l’utilisation de leurs produits en leur donnant une seconde vie. Ce processus nécessite des ressources où un certain coût environnemental est présent. Toutefois, il est beaucoup moins coûteux de réparer et remettre à neuf que de fabriquer un nouvel article à partir de nouvelles matières premières.

Ce reconditionnement est ainsi bon pour l’environnement. La plupart des gens savent combien il est important de réduire les déchets, mais beaucoup ne réalisent pas que le recyclage des appareils électroniques réduit considérablement les gaz à effet de serre et la pollution de l’eau. Saviez-vous que la fabrication d’un ordinateur génère environ 15 kg de déchets toxiques ? Il n’est pas étonnant qu’il y ait des lois sur l’élimination des appareils électroniques de certaines manières ! Le recyclage des appareils électroniques permet d’éviter que les déchets dangereux ne se retrouvent dans les décharges, ce qui réduit les émissions de gaz à effet de serre et la pollution de l’eau. Le journal 20 minutes en rédigera même un rapport pour ses internautes : « Les smartphones reconditionnés sont (beaucoup) moins nuisibles que les neufs »

Le reconditionnement est un gage de qualité, à moindre coût

En plus d’être respectueux de l’environnement, l’achat d’articles remis à neuf peut aussi être un excellent moyen de faire des économies. Vous constaterez peut-être que vous pouvez acheter un produit de meilleure qualité que celui que vous auriez pu vous offrir à l’état neuf si vous l’avez acheté reconditionner. 

Et ce prix varie en fonction de plusieurs paramètres : les particuliers ont le choix entre un téléphone comme neuf, en très bon état ou en bon état. La première catégorie les fera par exemple bénéficier d’un téléphone en parfait état de fonctionnement car il n’a jamais été utilisé. À propos de la catégorie  » très bon état « , celle-ci signifie que le smartphone reconditionné a été utilisé mais qu’il est encore en excellent état. Les étuis de ce type de téléphone peuvent présenter des signes d’usure, mais ils peuvent toujours être changés facilement par un nouveau ! Enfin, vous pouvez également opter pour un téléphone en « bon état », qui a été utilisé et présente quelques signes d’usure. Et c’est alors face à cela que le prix varie et qu’il est donc inférieur aux produits considérés comme « neufs ».

La population mondiale se tourne progressivement vers un commerce de reconditionnement

Le secteur du recyclage et du reconditionnement est donc indéniablement en plein essor. Il est désormais essentiel de préserver les ressources naturelles et de réduire l’impact de l’activité humaine sur l’environnement. Cette tendance a même atteint le monde du luxe, avec de l’or et des diamants recyclés tout aussi beaux que les nouveaux. Mais le marché du reconditionnement touche massivement le secteur du numérique. C’est exact, les produits reconditionnés ont aujourd’hui pris une place tout aussi importante que les produits neufs et proposent des avantages considérables. Entre respect de l’écologie et de l’économie et qualité et fiabilité, le reconditionnement propose une expérience durable qui tend à se massifier d’années en années.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.